Les services sont à l’abri de la délocalisation, pas besoin de les protéger.